Aux alentours

Parc national naturel de El Torcal - Nature & histoire
El Chorro
La Laguna de Fuente de Piedra
Montes de Málaga
Sierra de Grazalema
Costa Del Sol

Parc national naturel de El Torcal - Nature & histoire

Torcal Torcal

Situation

Situé au sud d'Antequera, El Torcal est un espace unique dans les montagnes du sud de l'Andalousie. La composition calcaire du sol rend la zone particulièrement sensible à l'érosion dûe au vent et à la pluie. Le Torcal est constitué de roches calcaires de trois types : oolithiques, clastiques et bréchoïdes. Toutes trouvent leur origine dans le fond marin existant au Jurassique, entre 250 et 150 millions d'années avant notre ère. Les sédiments accumulés au fond de la mer se sont agrégés à travers l'action des sels. Poussés par les forces du plissement alpin, ils sont remontés jusqu'à la surface, en conservant en grande partie leur horizontalité en dépit d'une montée de plus de 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Comme tous les massifs calcaires, El Torcal présente une grande richesse en gouffres, grottes et autres formations souterraines, certaines d'entre elles d'une grande importance historique, à l'image de la Cueva del Toro. Son origine est à mettre en relation avec les processus de dissolution et d'élargissement des calcaires souterrains, par l'action des eaux pluviales.

Flore

Les arbres qui poussent dans le parc de El Torcal sont typiques des régions montagneuses et se compose de l'érable, du chêne, de l'aubépine et du prunellier, entrecoupées de plantes comme le thym, le lierre, les fougères, des mousses, des pivoines et des iris.

Faune

La région compte environ 150 espèces différentes d'amphibiens, reptiles, oiseaux et mammifères, y compris plusieurs espèces de chèvres de montagne, des renards, chats sauvages, lézards, aigles, faucons, vautours, martinets, scorpions, serpents, araignées etc...

 

El Chorro

Chorro Chorro

Situation

El Chorro est un canyon calcaire, près d'Álora en Espagne. Il est réputé pour l'escalade1 et pour l'une de ses via ferrata, le Caminito del Rey.

Flore

Les espèces les plus caractéristiques de cette région sont le pin d'Alep, le pin parasol, le chêne vert, l'eucalyptus, l'aubépine, et le genévrier.

Faune

Les régions plus élevées sont habités par la chèvre de montagne. Les petits animaux tels que les le merle vivent dans les plaines, près de l'eau. Dans la partie médiane de la gorge on y trouve le faucon, l'épervier, le faucon crécerelle ainsi que d'autres rapaces. Sur les sommets vous pouvez trouver les nids des oiseaux de proie comme l'aigle royal et le gypaète. D'autres habitants de cette région sont le chat sauvage, le genette, le loir et la mangouste. Ces animaux peuvent être vus sur la promenade le long du "Caminito del Rey" qui traverse la gorge à une hauteur de 100 mètres.

Caminito del Rey

El Caminito del Rey (Le chemin du roi) est une via ferrata désaffectée le long d'une paroi escarpée dans le parc naturel de Los Ardales, en Espagne. Situé à flanc de falaise, dans le canyon d'El Chorro, il a été érigé entre 1901 et 1905 pour les besoins de la construction de deux barrages hydroélectriques. Le chemin fait trois kilomètres de long pour 1 mètre de large. Il est creusé dans la roche, ou constitué de plaques de béton armé de rails et fixées à flanc de falaise. Inusité et très dégradé, il surplombe le vide de plusieurs centaines de mètres par endroit.

La Laguna de Fuente de Piedra

Funte de Piedra Fuente de Piedra

Situation

La réserve naturelle de la Fuente de Piedra couvre 1300 hectares. Elle abrite plus d'une douzaine d'espèces d'oiseaux différents, mais le roi incontesté de tous est le flamant rose. Les oiseaux sont sur le île de Senrra, au milieu de la lagune, qui mesure 18 km de circonférence. Les flamants viennent de toute la Méditerranée et de la côte nord-africaine pour se reproduire ici. La terre normalement brune devient rose au printemps, lorsque les flamants adultes arrivent, puis gris foncé, lorsque les petits poussins sont nés. Le lagon est l'objet d'une véritable métamorphose. Fuente de Piedra est situé dans le nord de la province de Malaga, mais stratégiquement en plein milieu de l'Andalousie. Cela signifie que les flamants adultes, qui partent au crépuscule chercher de la nourriture, peuvent en une seule nuit voler au dessus des terres humides d'Odiel dans la province de Huelva ou atteindre Doñana et les plaines de sel ou encore la province de Cadix. Leurs ailes énormes, leur excellent sens de l'orientation et leur capacité phénoménale en font de très rapide oiseaux planeurs. Cela signifie qu'ils sont équipés d'une incroyable résistance à la sécheresse et autres situations difficiles dont leurs chances de survie dépendent. Depuis des siècles, les flamants retournent fidèlement chaque année à Fuente de Piedra.

Montes de Málaga

Situation

Le parc naturel Montes de Málaga appartient à l'Agencia de Medio Ambiente (Agence pour l'environnement). Il a une extension de 4 900 hectares dont la presque totalité se trouve dans la commune de Malaga. Il est baigné par cinq cours d'eau à régime torrentiel, affluents du fleuve Guadalmedina: las Vacas, Chaperas, los Frailes, Humaina et Hondo. À l'intérieur du parc, nous trouvons 150 km de pistes forestières dont 45 sont praticables.

Flore

Le pin est présent en abondance, mais il ya aussi un grand nombre de caroubiers, d'oliviers et de chênes-lièges.

Faune

Les espèces les plus caractéristiques ici sont la genette, le blaireau, le renard et la mouffette, avec un grand nombre de salamandres. Parmi les oiseaux de proie à trouver l'aigle, l'épervier et le faucon.

Sierra de Grazalema

Situation

Le Parc Naturel de la Sierra de Grazalema se trouve dans le massif montagneux le plus occidental des montagnes de Ronda et il est considéré comme un des plus beaux parcs du sud de l'Espagne. Il embrasse les provinces de Cadix et de Malaga. Il a été déclaré officiellement Parc Naturel par la Junta de Andalucía en décembre 1984, devenant le premier du genre en Andalousie. En 1977, il avait déjà été déclaré Réserve de la Biosphère par l'UNESCO et Zone Ornithologique Spécialement Protégée (ZEPA) en 1989. Son altitude est comprise entre 289 et 1.654 mètres au dessus du niveau de la mer. Le Parc possède l'indice de pluviométrie le plus élevé de toute la Péninsule Ibérique, avec une moyenne annuelle dépassant les 2.000 litres par mètre carré, circonstances qui, avec la nature calcaire du terrain, ont formé un paysage karstique riche en endroits escarpés, en grottes, cavernes et gorges sinueuses. Sa Sierra del Pinar se distingue par son importante forêt de pinsapos (le sapin andalou), ces derniers étant considérés comme une relique végétale de l'ère tertiaire. Un autre paysage légendaire du parc est La Garganta Verde, gorge taillée entre des parois rocheuses de plus de 400, tombant à pic, et où notre faune et notre flore exhibent leurs plus curieux spécimens. Dans ce parc s'élève la hauteur de El Torreón, point culminant de la Province de Cadix, d'une altitude de 1.654 mètres.

Flore

Le Parc Naturel de la Sierra de Grazalema est considéré comme une des aires les plus importantes du sud de la péninsule ibérique quant à la richesse écologique du site. Il conserve une végétation naturelle typiquement méditerranéenne où se distinguent les chênes verts, les chênes- lièges, les chênes rouvres, les caroubiers et les oliviers sauvages. L'attrait majeur de ce parc réside, sans aucun doute, pour ce qui est de la flore, dans le pinsapo, authentique fossile vivant poussant seulement au dessus de 1.000 mètres d'altitude. Dans la Sierra del Pinar se trouve actuellement la forêt la mieux conservée de ce sapin unique, n'existant que dans les montagnes de Ronda, bien que l'on trouve des exemplaires isolés de cette espèce dans les sierras voisines. Tout du long des rivières et des torrents, nous pouvons rencontrer des ormes, des saules, des frênes et des peupliers formant des bois en galerie. Toutes ces espèces se trouvent dans le Jardin Botanique de la commune de El Bosque.

Faune

Le vautour fauve se distingue tout particulièrement car une des plus grandes colonies de nidification de toute l'Europe se trouve sur le parc. Il faut également signaler d'autres rapaces d'une grande valeur écologique comme le percnoptère, l'aigle royal et l'aigle de Bonelli. Loutres, cerfs, chevreuils et chèvres sauvages se répartissent en parfaite harmonie sur l'ensemble du territoire, à côté d'un large éventail de mammifères, de reptiles, de poissons et d'amphibiens.

Costa Del Sol

Malaga Beach

L'emplacement central de Casa Carisma vous permet également de profiter des belles plages animées de la Costa del Sol. Les plages et les ports de Malaga, Benalmadena, Marbella, Puerto Banus,... sont les attractions touristiques de la région et mérite une visite.

Origine

La Costa del Sol était constituée d'un grand nombre de villages de pêcheurs, la plupart situés à l'ouest de la ville de Malaga. Une fois découvert par le tourisme de masse dans les années 60, ces villages ont augmenté de façon exponentielle et font partis maintenant d'une des grandes destinations touristiques en Espagne.

Nerja

Nerja a une longue et ancienne histoire, éprouvée par des peintures rupestres découvertes dans la fameuse grotte de Nerja en 1959 qui est de nos jours l'endroit touristique espagnol le plus visité après le Musée du Prado de Madrid et l'Alhambra de Grenade (Espagne). Sous le règne musulman, le nom était Narixa, qui signifie une "fontaine abondante" et qui est l'origine de l'actuel nom. Au centre du village, il y a, le Balcon de l'Europe, un mirador qui offre une vue imposante de la mer à ses hôtes. Le nom de "Balcon de l'Europe" a été proposé par le Roi Alphonse XII d'Espagne qui a visité la province et en particulier la ville en 1885 après un séisme désastreux, et qui est resté captivé par la scène qui s'offrait à lui. Nerja a quelques plages, entre lesquelles il faut remarquer celles de Burriana, Calahonda, Le Salon, La Torrecilla et le Playazo, avec un environnement qui n'a pas subi encore les conséquences de l'urbanisation incontrôlée du littoral malaguène. Nerja possède un climat doux toute l'année, qui permet la culture de fruits subtropicaux comme le cherimoya ou l'Avocat (fruit).

Torremolinos

Torremolinos est une commune d'Espagne, dans la province de Málaga, communauté autonome d'Andalousie, à 12 kilomètres à l'est de Málaga. Elle est accessible en train depuis Màlaga. La ville possède une gare qui se situe sur la ligne des chemins de fer espagnols Renfe Málaga-Fuengirola. La ville doit son nom aux tours (torres) et aux moulins (molinos) qui existaient par le passé, mais ce port de pêche devenu très rapidement port de plaisance, conserve néanmoins ses plages de sable fin intactes. Les nombreux restaurants offrent principalement des produits de la mer. Le pescaíto frito est la spécialité du cru, mais de nombreuses autres recettes de poisson existent. Bien évidemment l'appellation d'origine contrôlée du Málaga assure l'accompagnement des nombreux produits de la mer offerts dans ces grill-rooms. C'est aussi le titre d'une chanson de Sttellla.

Benalmádena

Benalmádena Pueblo est situé 241 mètres au dessus du niveau de la mer et à 2 km de la côte. C'est un immense balcon donnant sur la Méditerranée. Benalmádena Costa est la ville «sœur», sur la côte et l'une des plages les plus populaires dans le Costa del Sol. Le flux important de touristes apporte aussi avec elle une grande activité, musique, spectacles et danse.